Installé en plein cœur du campus, le potager partagé répond aux enjeux agro-écologiques, climatiques et sociaux. Il a vu le jour en 2020 entre le verger et la haie de Framboisiers.

Il favorise la résilience alimentaire locale en :

  • Luttant contre la précarité étudiante
  • Luttant contre l’effondrement de la biodiversité et le réchauffement climatique
  • Accompagnant la communauté vers une alimentation saine, locale et autonome
  • Recréant du lien social sur des actions collectives
  • Expérimenter des techniques de culture, transmettre des savoirs
Potager partagé

Quel type de potager ?

Cultivé en permaculture, les légumes, fruits, plantes aromatiques, poussent dans des lasagnes et des spirales aromatiques. Les pommes de terre se développent dans des tours à patates.

Les produits cultivés :

  • Légumes
    • Fèves
    • Petits pois
    • Haricots verts
    • Courges diverses
    • Tomates
    • Pommes de terre
    • Poivrons
    • Ail
    • Oignon
  • Fruits
    • Fraises
    • Framboises
    • Kiwaïs
    • Myrtilles
    • Baies de mai
  • Plantes aromatiques
    • Thym
    • Romarin
    • Basilic
    • Coriandre
    • Persil
    • Menthe

C’est quoi un potager partagé ?

Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé.

Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue.

Véritable engagement citoyen de notre communauté universitaire, les personnels et étudiants, sur la base du volontariat, se retrouvent au potager au fil des saisons. Ici, chacun cultive pour tous. Le potager permettra notamment d’alimenter l’épicerie solidaire du campus en produits frais.

Un potager qui prend soin de la nature

Le potager est exploité en permaculture afin de prendre soin de la nature et des Hommes en s’inspirant du fonctionnement des écosystèmes et des savoir-faire traditionnels.

Différentes techniques sont utilisées :

  • La culture en lasagne : alternance de pelouse, paille, compost et broyat végétaux, les lasagnes ont de nombreux avantages :
    • Moins d’arrosage
    • Une qualité des sols qui s’enrichie au fil des années
    • Un substrat riche pour les cultures
      lasagne
  • Les spirales aromatiques : inspirée de la coquille d’escargot, la spirale aromatique permet de cultiver un très grand nombre de plantes aromatiques différentes qui ne nécessitent pas les mêmes conditions de sol et d’exposition solaire.
    spirale
     
  • Les tours à patates : inspirées de la permaculture, les tours à patates sont une l’alternance de couches de compost et de paille de forme cylindrique. Les pommes de terre sont disposées bien au chaud sur les différentes couches de paille. Cette technique permet d’atteindre des records de rendement sur une surface limitée
    tour a patates
  • Les tours à fraise : Culture verticale des fraises  permettant de concilier le gain de place, support de culture enrichi en compost.
     
  • Le mandala : Design du potager, le mandala a été conçu par un groupe d’étudiants porteurs du projet.
    mandala


Une attention particulière est apportée à la gestion de l’eau :

  • Récupération des eaux de pluie : 3 cuves de 1000 L récupèrent l’eau de pluie des bâtiments universitaires permettant l’arrosage des cultures
     
  • Utilisation d’Oyas : l’irrigation par jarre est une technique ancestrale d’irrigation souterraine, économe en eau. Des oyas en argile poreux sont enfouies dans les lasagnes afin d’irriguer progressivement les cultures. Les parois poreuses vont peu à peu laisser s'échapper l'eau qui sera absorbée par les racines des plantes. Un oya expérimental de 50L, le plus grand de France, trône au milieu du mandala. Une 20aine d’oyas de 9l ornent les lasagnes.
     

Un potager pédagogique

  • Support de projets étudiants et de recherche universitaire
    Des étudiants de génie biologique réalisent des projets tuteurés autour du potager et plus largement autour des notions d’environnement.
    Afin de mesurer l’impact de la permaculture sur la qualité des sols, des enseignants chercheurs travaillent sur l’analyse agronomique et microbienne du sol.

     
  • Innovation pédagogique pour une transmission de savoir expérimentale
    Véritable mission universitaire, l’accompagnement des personnels et étudiants bénévoles dans la transition écologique se fait lors d’ateliers pédagogiques dont l’objectif est de transmettre les outils nécessaires à une autonomie alimentaire. A leur tour, ils pourront essaimer ces savoirs au sein de leurs réseaux.

Envie de participer ? Besoin de vous libérer l’esprit ?

Rejoignez les divers ateliers pédagogiques ou venez librement jardiner selon vos disponibilités.
 
Contact : Virginie Langlois, enseignante-chercheuse gestion des déchets
Chargée de missions "Campus Vert" université de Nantes, campus de la Roche-sur-Yon
18 boulevard Gaston Defferre, 85000 LA ROCHE SUR YON
virginie.langlois@univ-nantes.fr