Recherche et échanges internationaux au Pôle universitaire Yonnais

Le Pôle universitaire yonnais a eu le plaisir d'accueillir, du 1er au 16 octobre, deux professeures italiennes venues partager leurs connaissances et leurs recherches tout spécialement avec les étudiants : Donatella Cherubini et Michela Nacci.

Invitées du département d'italien du Centre universitaire départemental, les professeures italiennes ont proposé une série de cours-conférencessur différentes thématiques : le journalisme et la crise de la presse écrite, la foule, la naissance, la mort et la réapparition de la psychologie collective, la théorie des caractères nationaux.

Leurs interventions s'adressaient aux italianistes, et plus largement, aux étudiants français et étrangers des formations Licence LEA, Droit Langues et Master Juriste Trilingue International.


Donatella Cherubini enseigne l'Histoire contemporaine et l'Histoire du journalisme auprès du département de Sciences politiques internationales de l'Université de Sienne. Grande experte du XIXe et XXe siècle, avec de très nombreuses publications à son actif, elle a étudié le socialisme et le journalisme italiens, le pacifisme européen ainsi que l'évolution des universités italiennes depuis la période Unitaire jusqu'au Fascisme.

Donatella Cherubini s'intéresse aussi à des thématiques aujourd'hui particulièrement sensibles telles les questions juridiques et déontologiques relatives à la presse ou encore l'évolution et la législation du journalisme on-line, des social networks et du citizen journalism.

De son côté, Michela Nacci enseigne l'Histoire de la pensée politique à l'Université de L'Aquila. Maître en Philosophie à l'Université de Florence, Docteur en Histoire et Civilisation à l'IUE (Institut Universitaire Européen) de Fiesole, chercheur CNR et CNR-NATO à l'EHESS de Paris, Jean Monnet fellow à l'IUE, visiting professor à l'Université Paul Verlaine de Metz, fellow IEA (Institut d'études avancées) à Paris, elle a écrit sur l'anti-américanisme en Italie et en France, la réception de la technique par les sciences humaines, l'idéologie technocratique, le socialisme libéral.

Elle a publié récemment Strade per la felicità. Il pensiero politico di Bertrand Russell (Rome, 2012) et un numéro spécial de La Revue Tocqueville / The Tocqueville review sur la théorie des caractères nationaux dans la pensée politique française du XIXe siècle (2014). Elle travaille actuellement sur la psychologie collective en relation avec la démocratie.