• Le 29 novembre 2018
    Campus de La Roche-sur-Yon
    amphi B, bâtiment G (Face à la Bibliothèque Universitaire)
  • 18h15
  • Plan d'accès

Patrick Barbier, Historien de la musique et italianiste de formation, dévoile au cours de cette conférence illustrée d'extraits musicaux les aspects artistiques les plus flamboyants de la Rome des papes.

La Rome des XVIIe et XVIIIe siècles atteint son apogée artistique grâce à une politique triomphaliste qui fait d'elle une nouvelle capitale du monde chrétien. Grâce au Bernin et à Borromini, rien n'est trop beau pour la parer de palais, d'églises, de places, de fontaines. La musique connaît une période faste à la Chapelle Sixtine et à Saint-Pierre, mais aussi dans les palais de Christine de Suède ou des grands cardinaux mécènes. L'opéra fait son apparition chez les Barberini, l'oratorio naît à la Chiesa Nuova, Corelli crée les premiers concertos et Haendel, encore jeune, profite de son "Grand Tour" pour se former à l'art de la musique italienne. Patrick Barbier dévoile au cours de cette conférence illustrée d'extraits musicaux les aspects artistiques les plus flamboyants de la Rome des papes.

Résultat de recherche d'images pourHistorien de la musique et italianiste de formation, Patrick Barbier est professeur émérite de l'Université catholique de l'Ouest (Angers). Il a publié une douzaine d'ouvrages sur les liens entre la musique et la société à l'époque baroque et à l'époque romantique. Son "Voyage dans la Rome baroque" (Grasset) vient d'obtenir le Prix Thiers 2017 de l'Académie française.

Partenaires

La Roche-sur-Yon Agglomération